En cette période de confinement, les déplacements doivent être limités au strict nécessaire. les taxis et VTC ne sont plus disponibles pour assurer le transport de passagers, même avec des précautions prises pour réduire le risque de contagion au coronavirus en application de l’article 3 du décret exécutif numéro 20-69 du 26 Rajab 1441 correspondant au 21 mars 2020 relatif aux mesures de prévention et de lutte contre la propagation du Coronavirus (COVID-19)

Ces mesures visent à diminuer, à titre exceptionnel, les contacts physiques entre les citoyens dans les espaces publics et sur les lieux de travail.

Seul, l’activité de transport des personnels étant autoriser comme stipulé dans le même article 3 du décret exécutif numéro 20-69

En tout état de cause, l’organisation du transport doit être effectuée dans le strict respect des prescriptions préventives contre la propagation du Coronavirus (COVID-19) édictées par les services compétents de la santé publique.

Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN)

Comment font les travailleur qui relève du secteur privée?

Le personnel relevant du secteur privée, « peuvent toujours ce rendre sur leur lieu de travaille par leur propre moyen de transport » si ils dispose de leur propre moyen de locomotion, a défaut c’est a la charge de l’employer d’organiser le transport du personnelles.

Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN)

Nous avons contacter une société de transport de personne ( VTC )

Depuis la mise en place du confinement et l’arrêt des transports en commun, mon carnet de commandes est plein 24/7, les entreprises privées qui continuent à travailler pour assuré la continuité des services vitaux pour nos concitoyens font appel à nos services.

Car certaines d’elle ne disposent pas d’une flotte de véhicules pour assurer le transport de leur personnelle, nous c’est notre métier.

Malgré le couvre-feu instauré au niveau de la wilaya d’Alger, ma société dispose d’autorisation de circulation à titre exceptionnel durant cette période COVID-19

La sécurité de nos chauffeurs et de nos clients étant notre priorité, nous avons mis en place un protocole très strict afin de limiter propagation du Coronavirus (COVID-19) suivant les recommandations des autorités, comme, de désinfecter les surfaces de points de contact à l’aide de lingettes désinfectantes après chaque passage d’un client (portières, ceintures…) avoir à portée de main du gel hydroalcoolique.

Je me suis rapprocher des différentes directions de santé publique, pour les informer de la mise à disposition à titre gratuit de nos véhicules avec chauffeur, pour acheminer le personnel de santé depuis et vers leur domicile ou lieu de travail, pour faire face à cette pandémie, c’est un engagement civique avant tout.

Farid. D chauffeur prive et gèrent de sa société de transport de personne